Reading Club

Un texte, cinq lecteurs et une arène interprétative. Les lecteurs écrivent leur lecture au sein même du texte. Proposant un moment et espace d’écriture en commun, le projet entraîne les lecteurs dans une « battle » qui explore artistiquement le rapport de la lecture à l’écriture sur le Web ainsi que le statut de l’auteur. Pour cette première session publique (en anglais) sur un texte de Mez Breeze, les auteurs invitent Lucille Calmel, Curt Cloninger, Pascale Gustin, Helen Varley Jamieson et Alan Sondheim à se connecter simultanément.

Annie Abrahams est doctorandus en biologie (Université d’Utrecht 1978) et diplômée de l’école des Beaux-Arts d’Arnhem (1986). Son travail, qui utilise aussi bien la vidéo, la performance que l’Internet, questionne les possibilités et les limites de la communication, dont elle explore plus spécifiquement les modalités propres au réseau. Elle est internationalement reconnue pour ses expériences en écriture partagée et en tant que pionnière de la performance en réseau. Abrahams crée des situations destinées à révéler les côtés imparfaits et fragiles du comportement humain, à piéger la réalité et ainsi rendre cette réalité disponible à la pensée. Site Internet : http://bram.org/info/aaf.htm

Emmanuel Guez est théoricien, artiste et enseignant. Il est chargé de la recherche et des projets à l’École supérieure d’art d’Avignon. Son travail artistique et littéraire, qui le conduit à croiser la scène du réseau avec les arts du spectacle ou l’espace public, nourrit une réflexion sur les effets de l’environnement numérique sur l’écriture, la création et l’existence contemporaine. Il a enseigné la philosophie, la création théâtrale et aujourd’hui les arts et cultures numériques. Il a co-conçu les Sondes de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon.
Sites personnels : http://emmanuelguez.info ; http://writingmachines.org

 

Date: Monday September 23, 2013, 20h00 – 21h30
Place: BPI – Petite salle du centre Pompidou